9 novembre 2013 : hommage à Stéphane Hessel

Mme Christiane Hessel, entouré de Daniel Boyer, Marie-Lise Gloannec, Christophe Cavard (à sa gauche), Nicole Bouyala, Denis Bouad, Antoine et Nathalie Hessel (à sa droite)
Mme Christiane Hessel, entouré de Daniel Boyer, Marie-Lise Gloannec, Christophe Cavard (à sa gauche), Nicole Bouyala, Denis Bouad, Antoine et Nathalie Hessel (à sa droite)

Hommage à Monsieur Stéphane Hessel

Monsieur Stéphane Hessel et sa famille ont résidé plusieurs années sur la commune, à « l’ancienne école d’Aigaliers». Résistant et déporté, diplomate élevé à la dignité d’ambassadeur, il a marqué son siècle par ses nombreux engagements. Quelques mois après son décès le 26 février 2013, le Conseil Municipal a souhaité lui rendre hommage en donnant son nom à une route de la commune. Le 9 novembre dernier, une cérémonie a réuni les élus, la population et de nombreux invités autour de Madame Christiane Hessel, son épouse ; de Monsieur et Madame Antoine Hessel, son fils, pour inaugurer « la Route Stéphane Hessel », qui remplace la « route du Castellas »

Voici le discours prononcé par le maire, Daniel Boyer lors de l’inauguration :

« Madame Christiane Hessel ; chère amie ; Monsieur et Madame Antoine Hessel … votre présence, aujourd’hui à Aigaliers, m’honore infiniment ; honore aussi notre commune, son Conseil Municipal, ses habitants, et tous vos amis, parmi eux, Madame Nicole Bouyala, Monsieur Patrick-Gilbert Francoz que je dois excuser. Il m’a fait parvenir une lettre qu’il m’a demandée de vous communiquer, ce qui sera fait tout à l’heure. Monsieur le Député, cher Christophe; Monsieur le Conseiller Général, cher Denis ; Mesdames, Messieurs, chers amis ; A un moment de sa vie, alors qu’il a déjà parcouru le monde entier, Stéphane HESSEL a été séduit par notre village !! Aigaliers !! Certainement pour la beauté de ses paysages. La beauté de cette magnifique plaine de l’Uzège qu’il admirait de sa maison de campagne, appelée par tous les Aigaliérois « L’Ancienne école ». C’est ici qu’il venait se reposer en famille, et j’ai entendu dire qu’il aimait aller discuter chez ses plus proches voisins – N’est ce pas Monsieur Ducret, Monsieur Dominicé , Madame Lhote … ; L’Homme qui nous réunit aujourd’hui, Stéphane Hessel, symbolise pour chacune, chacun d’entre nous, un parcours de vie exceptionnel. Le parcours de sa vie est marqué par 2 guerres entre son pays de naissance, l’Allemagne, et son pays d’adoption : la France, dont il prendra la nationalité à l’âge de 20 ans, en 1937. Lorsqu’à 22 ans au début de sa vie d’adulte, il se retrouve au cœur d’un 2ème conflit mondial dont le fondement était : la disparition physique de l’autre ; l’Autre comme preuve de l’Altérité, de la Différence. Comment ne pas penser à un destin singulier. Celui du jeune Stéphane qui s’est engagé auprès du Général de Gaulle, pour devenir Stéphane Hessel, le resistant.

Pendant cette période, il a vu, il a vécu ce que les hommes sont capables de faire à leurs semblables : de planifier l’extermination d’hommes, de femmes, d’enfants ; d’organiser la barbarie à travers le nazisme. Dans le même temps, d’autres hommes et femmes ont résisté, combattu avec courage. Beaucoup ont donné leur vie pour libérer l’Europe, et tous les peuples. Stéphane Hessel a fait partie de ces hommes là ! Ces hommes, ces femmes, ont fait plus que résister. Ils n’ont jamais douté de la victoire de la Démocratie, de la Liberté des Peuples. Forts de leurs convictions, ils ont, dans la clandestinité, pendant ces heures sombres, imaginé et écrit, un Programme de Gouvernement empreint de Solidarité et de Justice Sociale. C’est le Programme du Conseil National de la Résistance (CNR) ! C’est le modèle social qui régit notre société, encore aujourd’hui. Après la guerre, Stéphane Hessel se retrouve à l’Organisation des Nations Unies ; l’ONU, où il participe aux travaux qui permettront la rédaction de La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, en 1948. Stéphane Hessel : le defenseur des droits de l’homme : N’est ce pas ce qui correspond le mieux à son engagement profond et permanent, tout au long de sa vie ? Son engagement contre le régime nazi, son engagement à L’ONU et comme ambassadeur, son engagement auprès des « sans-papiers » dans les années 90 – 2000. Et plus récemment, son invitation à ne pas fermer les yeux, son invitation à s’indigner !. Tout son parcours rend compte de sa volonté de participer à la construction d’un monde où seraient exclus : la bombe atomique, les camps de concentration, et où seraient promues : les libertés fondamentales, sans discrimination d’aucune sorte, où seraient préservés les Droits de l’Homme, la Démocratie Renforcée, une meilleure répartition des ressources entre toutes les populations.

Bien-sûr, cela me fait chaud au cœur de penser que Stéphane Hessel et sa famille se sont installés pendant 25 ans à Aigaliers ! Cette seule présence aurait suffi pour donner son nom à une rue de la commune, ou à l’école, ou au bâtiment de « L’Ancienne école ». Notre choix s’est porté sur la route principale de la commune parce qu’elle réunit les adresses de la Mairie, de l’Ecole, de toutes les Associations de l’Auberge et de quelques habitants, en espérant par ce choix, éveiller la curiosité des générations futures pour qu’elles se questionnent sur : « qui était cette personnalité ? » Toutes ces personnes ou les institutions qui recevront ou expédieront une lettre avec cette adresse se rappelleront le rôle particulier de cet homme cultivé, qui a témoigné de son siècle. Alors qu’il a été confronté à 2 guerres mondiales, au nazisme, il a su garder son optimisme et son regard confiant sur l’avenir !

Le Conseil Municipal a choisi le mot ROUTE : cette ROUTE qui veut rejoindre, et continuer le chemin qu’il a ouvert, à travers ses engagements. Cette ROUTE rappellera le message de confiance qu’il a transmis. Ce message nous avons voulu le porter, le faire connaître, le faire partager … C’est sa Route qui a guidé le maire que je suis, et le Conseil Municipal en décidant de nommer la route principale par son nom. Ainsi le sillon tracé par Stéphane HESSEL cheminera dans les esprits et perdurera ! La Route Stéphane Hessel ne s’arrêtera pas !

Madame Christiane Hessel ; Monsieur et Madame Hessel, vous l’avez tout de suite compris en vous associant à notre décision. Votre présence à cette cérémonie est un encouragement et un geste fort que je mesure et que j’apprécie tout particulièrement ! Merci Monsieur Stéphane Hessel ! »

plaque-1
Cette plaque a été confectionnée, comme les autres plaques des rues de la commune, par Monsieur Reindert Overduin, potier à St Quentin la Poterie.