HISTOIRES DE CLOCHERS 2022

Visite guidée gratuite du village d’Aigaliers

Samedi 30 avril 2022

RDV à 15h30 devant la Mairie

Durée de la visite 1h30

renseignements : 04 66 22 68 88

www.uzes-pontdugard.com

Promenade sur le plateau de La Chau

Le retour de la flore

Lors de mes promenades sur le plateau de La Chau, au nord du hameau de Marignac où fut implanté un parc photovoltaïque, j’ai pu observer avec bonheur le retour et même l’apparition d’une flore diverse et abondante composée de nombreuses fleurs sauvages. Et comme dit le Haïku japonais :

 J’ai vu une fleur

 Quand j’ai su son nom

Je l’ai trouvée plus belle

J’ai observé, dessiné, photographié et identifié ces nombreuses plantes environ 250 espèces appartenant à une cinquantaine de familles. La diversité des plantes est surprenante. Le déboisement de cette zone qui depuis laisse place à une garrigue ouverte entourée de bois de chêne vert a permis à de nombreuses espèces de voir le jour et de s’épanouir. Les rayons du soleil inondent ce lieu. L’homme (chaussures, pneus), les animaux ou même le vent (la zone étant plus exposée) contribuent à disperser les graines. Mais notons que la plupart des plantes qui réussit à s’implanter et à survivre sont des plantes de garrigues.

Certaines plantes sont en grand nombre comme la fausse roquette blanche, le séneçon du Cap, les euphorbes et diverses astéracées, voire envahissantes comme le chardon Marie ou la vipérine selon les années. Dès le printemps l’aphyllanthe, le crépis de Nîmes et la saponaire de Montpellier tapissent le sol du parc de bleu, de jaune et de rose.

D’autres sont beaucoup plus discrètes et demandent une observation plus détaillée comme les délicates fleurs de la verveine sauvage, des mourons, des scrofulaires ou des cynoglosses de Crète.

Quelques-unes, bien que peu présentes, se font remarquer par leurs couleurs éclatantes comme les iris sauvages qui se multiplient chaque année davantage, les grands mufliers, les gesses à larges feuilles ou la mélitte à feuilles de mélisse, ou nous intriguent par leurs fleurs extraordinaires comme les orchidées que nous pouvons rencontrer le long des sentiers boisés.

Chaque année j’attends la renaissance des plantes vivaces et observe leurs multiplications. Je constate aussi la disparition de certaines au profit de nouvelles espèces. Quelles annuelles domineront le paysage cette année ? Un parcours toujours agréable qui me réservera sans aucun doute des surprises et encore de nombreuses découvertes au printemps prochain.

Cécile Tournayre

Consulter l’étude détaillée ici.

Site officiel de la commune d'Aigaliers